Kesako ? Un Hop Club est un “Club de houblon” en anglais.

Le houblon est une plante qui pousse assez facilement dans nos contrées (à une époque la Belgique était même un gros producteur) et dont la culture sert essentiellement pour la fabrication de la bière, une de nos fiertés nationales. L’idée d’un club est de fédérer tous des producteurs amateurs locaux pour pouvoir recueillir cette production et l’utiliser par des brasseurs de la région.

A l’origine, une initiative anglaise (Brixton) dont Rob Hopkins, Monsieur Transition, a pu populariser le concept. Ainsi dans la ville de Totnes, il existe un Hop Club et le houblon récolté va lui-même servir la “Totnes Community Brewery”.

The idea is a simple one: rather than breweries in London buying their hops from wherever they can source them (sometimes as far afield as New Zealand), people across London grow hops in their back gardens, on their patios and balconies, allotments and community gardens, which are then used by local brewers. As they put it, “we want to grow hops across a network of individual and community gardens, get local breweries to make beer out of them and drink the result. Simple!”

La source et traduction rapide  => L’idée est simple : plutôt que d’acheter leur houblon dans les brasseries londoniennes, où qu’elles puissent s’en procurer (parfois jusqu’en Nouvelle-Zélande), les Londoniens font pousser du houblon dans leur jardin, sur leur terrasse et leur balcon, dans des jardins familiaux et communautaires, qui sont ensuite utilisés par les brasseurs locaux. Comme ils le disent, “nous voulons faire pousser du houblon dans un réseau de jardins individuels et communautaires, obtenir des brasseries locales qu’elles en fassent de la bière et boire le résultat”. C’est simple ! 

Le Hop Club d’Y Voir Transition, concrètement

Il s’agit donc essentiellement d’une initiative citoyenne par et pour les citoyens. Chacun est amené à cultiver son houblon sur sa terrasse ou dans son jardin. C’est une plante qui pousse assez facilement sans assistance, si vous observez bien autour de vous vous apprendrez à la reconnaître dans la nature, on en trouve par exemple pas mal en bord de Meuse. Elle demande par contre à s’élever, généralement avec un tuteur, les plants professionnels pouvant atteindre facilement 5 mètres de haut. Il s’agira donc de lui trouver un espace où elle pourra s’accrocher et se déployer. La récolte se passe généralement en septembre. Chacun récolte alors les fleurs et les amène au “Club” qui se chargera de le donner à un ou plusieurs brasseurs de la région pour soit intégrer une recette existante soit créer une recette de bière spécifique à cette récolte annuelle.

Chaque participant du Club se charge donc de sa plantation de houblon et transmettra sa récolte gratuitement.

Le club peut se charger de :

  1. Passer une commande groupée de houblon
  2. Prévenir de la meilleure période pour la récolte
  3. Réceptionner le houblon des citoyens et éventuellement le faire sécher
  4. Transmettre le houblon à un ou plusieurs brasseurs
  5. Tenir informés les participants de l’utilisation qui sera faite du houblon (dans quelle bière locale pourra-t-on le trouver)

Intéressé•e•s ?

Lançons-nous ! Cela ne demande qu’un faible investissement, un brin de curiosité 🙂 et cela peut rapidement devenir passionnant (ne serait-ce que voir cette plante se déployer dans son jardin et sentir l’arômes de ses fleurs).

La première étape consiste à remplir un formulaire de commande de houblon. L’idée est de commencer avec une seule variété en année 1 pour tester le concept et s’assurer de l’utilité de la récolte pour les brasseurs. Une fois le formulaire de commande rempli, vous rejoignez ainsi le club et serez tenu informés des étapes futures (paiement, réception de la commande, plantation). On peut envisager un outil communautaire pour échanger (groupe Facebook, …).

Les plants de houblons seront achetés chez un producteur belge.

Je commande du houblon et rejoins le club

Quelques photos de houblons pour se faire une idée :

Le houblon telle qu’il peut pousser dans la nature, un plant vu en bord de Meuse à Hun.

Un plant de houblon dans une culture à Malonne, les lianes se déploient verticalement sur un tuteur

La cueillette du houblon. Le houblon peut être utilisé frais mais le plus souvent il est séché à des fins de conservation